• Pour les distraits

    heure.jpg

  • Au conseil communal de lundi dernier

    La séance du dernier conseil communal chapellois aura fait la part belle au social puisque le Président du CPAS, Mourad Sahli, aura, longuement fait l’exposé de la situation budgétaire 2013 et mis en exerce le bon travail effectué tant par les mandataires que par les acteurs de terrain.

    Côté projets, le CPAS envisage la construction d’une nouvelle crèche qui viendrait s’installer au rond-point des Tchats, en annexe de la maison de la solidarité, libérant du même coup l’espace occupé actuellement dans les locaux du château Jaubert.

    Toujours dans le domaine social social, l’échevin Alain Jacobeus s’est montré plus concis en évoquant le rapport d’activités 2012 du Plan de Cohésion Sociale et des prévisions budgétaires 2013 de ce service qui fête ses 20 ans. 

    Notons encore que, proposé par le conseiller Van Hemelryck il y a quelques années, le principe d’acquisition de 5 défibrillateurs externes automatiques a finalement été adopté, ce qui aura fait dire à d’aucun que « en politique, le tout n’est pas d’avoir raison mais de l’avoir au bon moment ».

    Par contre sa proposition visant à veiller à défendre l’utilisation de la langue française dans l’espace public et, notamment, lors des manifestations culturelles a été gentiment rejeté, tout comme le projet proposé par le conseiller Whatelet qui visaient à réaliser une enquête sur les invendus alimentaires auprès des enseignes commerciales et celui visant à la publication des questions écrites des conseillers communaux sur le site de la commune.

    Ce dernier refus amènera un moment d’humour apprécié par tous lorsque le conseiller Vanhemelryck, d’humeur taquine ce soir-là, suggéra qu’un lien menant vers les sites de l’opposition soient ajoutés sur le site de la commune. 

    Article complet à lire bientôt dans La Nouvelle Gazette (Centre)

     

     

     

     

  • Molière s'est invité à Chapelle

    MALADE IMAGINAIRE.jpg

    malade imaginaire 004.jpg

    malade imaginaire 003.jpg

    malade imaginaire 001.jpg

    malade imaginaire 005.jpg

    malade imaginaire 006.jpg

    malade imaginaire 007.jpg

    malade imaginaire 008.jpg

    malade imaginaire 009.jpg

    (Nous n'étions malheureusement pas autorisés à prendre des photos durant le spectaclel)

     

    Carton plein, jeudi soir, pour un « Malade imaginaire » de Molière complètement revu en profondeur par une dynamique compagnie marseillaise !

    Quelques 150 personnes remplissaient ainsi les gradins improvisés encadrant un espace carré, sur le parquet habituellement destiné au public, où les quatre comédiens évoluaient avec un minimum d’accessoires et de sièges divers devant un écran.

    Ils nous auront ainsi, durant une centaine de minutes, offert un spectacle terriblement vivant et novateur qui finirait pas faire aimer le théâtre classique aux plus réticents d’entre-nous !

    Article complet à lire bientôt dans La Nouvelle Gazette (Centre).

    www.aspropro.be