• Statistique automobile: 1 auto pour 2,16 personnes à Chapelle

    coloriage-3-5-ans65.gif

    En 2013, notre entité comptait 6770 automobiles, soit une moyenne de 2,16 personnes par voiture.

    Par rapport à 2011, l'augmentation est de 0,03%.

    Toutes les explications et tous les chiffres de la région dans "La nouvelle gazette" (Centre) du 21/01/2014.

  • Molière: les Chapellois en redemandent !!!

    Le public chapellois avait gardé un excellent souvenir du « Malade imaginaire » de Molière que les dynamiques marseillais de la « Compagnie du vol plané » leur avaient proposé l’an dernier. Aussi, c’est avec le sourire déjà aux lèvres qu’il avait rejoint, mardi dernier, la salle communale pour y assister à leur vision de « L’Avare », mise en scène par leurs soins et faisant partie d’un même diptyque.

    avare moliere 002.jpg

    Et cette fois encore, on ne peut que féliciter le modeste mais compétent Centre Culturel d’Herlaimont d’être parvenu à mettre sur pied cette programmation on ne peut plus jubilatoire.

    avare moliere 004.jpg

    Comme pour la pièce précédente, les 150 spectateurs remplissaient les gradins encadrant un espace de jeu carré en plein feu, au cœur même de la salle, à la manière d’un ring où les comédiens, dont le jeu, aux antipodes du théâtre classique, était, à la fois, respectueux du texte et totalement déjanté, voire, parfois, carrément iconoclaste!

    avare moliere 005.jpg

    avare moliere 016.jpg

    avare moliere 020.jpg

    avare moliere 021.jpg

    avare moliere 007.jpg

    avare moliere 022.jpg

    Des spectacles de cette qualité, on en redemande !

    avare moliere 025.jpg

    08012014.jpg

    (Article complet à lire dans "La Nouvelle Gazette" - Centre du vendredi 17/01/2014)

  • Jean-Luc Piraux revient nous faire rire !

    24012014.jpg

    Jean-Luc Piraux, vous vous souvenez ?

    L'homme était venu faire rire les chapellois, il y a 13 ans (avec un certain Jean Plaisant en première partie) et avait laissé un excellent souvenir.

    Ce vendredi 24 janvier à 20 heures, il nous revient, dans la salle communale, avec "En toute inquiétude", une tragi-comédie écrite par ses soins qui décrit les déboires d'un quinquagénaire un tantinet dépassé par la vie moderne.

    Beaucoup d'hommes se reconnaîtront sûrement dans son personnage... On va rire, c'est sûr !!!