MYSTICA a présenté son nouvel album

mystica 113 public.jpg

La Maison du Peuple a beaucoup vibré, samedi dernier. En cause, l’ASBL Hell & M Prod qui y programmait un quadruple concert du genre qui vous file des acouphènes durant quelques jours.

mystica 103 bart.jpg

Tête d’affiche de la soirée, les chapellois de Mystica y présentaient, en toute exclusivité, quelques titres de leur 3e album à venir.

mystica 106 Cathy.jpg

Cette fois avec des textes éructés en français et, selon leur chanteur Bart, dans un univers mixant black et death metal, cet opus aura pour nom « Troie », croisement entre le chiffre 3 et le nom du cheval qui s’insinue pour mieux nuire.

mystica 093 guitariste.jpg

Déguisés et grimés en mineurs de fond pour rendre hommage aux gens de leur région, ils ont a ainsi présenté d’entrée de jeu « Tutti Cadaveri », titre dédié aux victimes de la catastrophe du Bois du Cazier de Marcinelle pour enchaîner avec d’autres nouveautés telles que « Fou à lier », « Tourette » ou encore « En tout' insousciensces", titre dénonçant, vidéo à l’appui, les maltraitances subies par les animaux de laboratoires.

mystica 091 bassiste.jpg

Ajoutons-y « Le lointain » et nous aurons ainsi un panel des nouveautés proposées ce soir-là, en alternance avec d’autres titres déjà bien connus des fans, durant un gig d’une nonantaine de minute.

mystica 090 batteur.jpg

Notons que ce concert aura permis à Cathy, la touche de charme du quintet, de recevoir, sur scène, une bise de pratiquement tous les membres du public à l’occasion de son anniversaire.

mystica 118.jpg

En bref, une sympathique prestation à la fois maîtrisée et bon enfant.

Drakkar 038.jpg

Avant les héros du jour, les spectateurs eurent droit à une dynamique prestation heavv-speed des montois de Drakkar, toujours en promotion de leur excellent second album « Once upon a time…in Hell » durant une quarantaine de minutes passées en un éclair tandis que, en lever de rideau, ce sont les black metaleux carolos de Cryptogenic et grind de Hybrid Viscery qui eurent le difficile privilège de faire monter la température dans une salle qui, jusque-là, n’était guère habituée à vibrer de la sorte.

mystica 023.jpg

mystica 027.jpg

Avec un public un peu plus nombreux et une sono un peu plus fine, des soirées comme celle-là, on en redemande ! (article complet à lire dans "La Nouvelle Gazette" - Edition du Centre du 22 septembre 2015)

mystica 068.jpg

mystica 078.jpg

mystica 079.jpg

mystica 080.jpg

mystica 051.jpg

mystica 063.jpg

mystica 075.jpg

mystica 067.jpg

mystica 076.jpg

mystica 025.jpg

mystica 032.jpg

mystica 048.jpg

mystica 039.jpg

mystica 043.jpg

mystica 030.jpg

mystica 031.jpg

mystica 018.jpg

mystica 024.jpg

Les commentaires sont fermés.