La troupe chapelloise "Planches & Toiles " a séduit l'exigent public seneffois

LenteChute06.JPG

A l'initiative du "PAC" de Seneffe, de la "Femme Prévoyante Socialiste" et de la Fraternelle des pensionnés de Seneffe, la troupe chapelloise "Planches & Toiles" a proposé la pièce "Lente Chute" qui aborde un sujet lourd, celui de la difficile communication entre générations. Un conflit accentué par l'omniprésence des réseaux sociaux.

LenteChute02.JPG

Jean Plaisant est le concepteur de la pièce, mais aussi un de ses comédiens. "Le théâtre, je baigne dedans depuis mes 18 ans. J'ai débuté en 1983 au sein de la troupe patoisante chapelloise "La Rampe" et ai, depuis lors, joué dans de nombreuses pièces et séries télés. J'ai aussi écrit un one-man-show que j'ai joué de 1998 à 2002. "Lente Chute" est la première pièce que j'ai conçue. Le travail a débuté il y a environ 5 ans maintenant. Ca a été long et le parcours a été semé d'embûches mais je suis fier de cette réalisation et les deux représentations que l'on vient de donner (Seneffe le 22/10 et Chapelle-lez-Herlaimont le 14/10) ont été de belles réussites. Le sujet, c'est la communication au sein d'une famille, une communication biaisée par les réseaux sociaux qui érigent des murs virtuels au sein des familles" explique-t-il. Le climat est lourd mais on rit aussi parfois, pour reprendre son souffle. Le synopsis est celui d'un quinquagénaire sans histoire, qui vient de perdre son épouse, vaincue par la maladie. Parfois, il lui semble encore entendre sa voix. L'histoire, c'est également celle de leur fille unique qui, avec l’insolence et les convictions de ses 16 ans, n’a guère l’envie de consacrer son temps à un deuil ni à la compagnie d’un père que le chagrin a rendu inconsolable. Par peur de sombrer avec lui, celle-ci fuit plutôt vers la lumière, la promesse d’une vie légère, celle d’un grand amour avec son petit ami dont les textos sont si envahissants pour les autres... Elle a le pouvoir de sauver son père du déclin mais elle ne le comprend pas.

LenteChute01.JPG

 "Le but de la pièce est de faire réfléchir sur ce qui sépare les jeunes des plus âgés, avec une évidence, les réseaux sociaux détruisent les liens du sang existant au sein d'es familles. J'ai senti une attention particulière de la part du public lors de la représentation. Certains éléments avancés ont manifestement touché une corde sensible, c'est probablement du vécu pour nombre de spectateurs. Je pense qu'elle pourrait servir de support à un débat, à une réflexion au sein des écoles. Le sujet touche probablement toutes les familles de nos jours. Il y a là matière pour une réflexion sur la dégénérescence des relations familiales" suggère-t-il.

 

Parmi ses autres projets en cours, Jean Plaisant prépare déjà sa prochaine pièce, elle porte le titre de travail actuel de "Rions!" et son sujet sera plus léger que celui de "Lente Chute".

 

Rosie Ista, une révélation

LenteChute03.JPG

Jean Plaisant joue le rôle du père, Sabine Manfredi, une cousine éloignée de l'acteur et réalisateur italien Nino Manfredi, prête sa voix à Isabelle, l’épouse/la mère décédée tandis que Cédric Ista donne sa voix à Adam, le petit copain d'Aurélie. Le rôle d'Aurélie est tenu par Rosie Ista dont la fraîcheur et la justesse de jeu ont frappé les spectateurs. Du haut de ses 13 ans, elle séduit déjà. "Je l'ai rencontrée un peu par hasard il y a six mois" relate Jean Plaisant. "Je l'ai découverte lors d'un spectacle de l'Ecole du rire, à la Maison des Jeunes de Chapelle-lez-Herlaimont. Je suis retourné la voir une seconde fois avant de lui proposer le rôle, car elle était très jeune. Après quelques hésitations, elle a accepté et je ne peux que m'en féliciter. Le théâtre, elle a cela en elle. Je lui prédis un bel avenir dans le spectacle si elle poursuit de la sorte. A ses côtés, on a envie d'être bon en scène". 

(article et photos de Dominique NUYDT)

(article complet à lire dans "La Nouvelle Gazette" - Centre du 24/10/2017)

 

Pour plus d'infos sur la troupe, ses prochaines représentations et ses projets:

planchesettoiles@gmail.com ou 0496/89 50 78

Affiche lente chute Seneffe.jpg

Commentaires

  • Fier de ma petite-fille. Je vais la voir, ce samedi à Gilly à 20h

Les commentaires sont fermés.