• La 11e édition de "Cité en fête" a été une belle réussite

    Cette année, pour sa onzième édition, la « Cité en Fête » avait dressé son chapiteau sur la place de la rue de la Paix, dans le quartier dit « le placard », lequel, un peu isolé du centre de la commune par les voies de chemin de fer, ne participe jamais vraiment aux festivités locales.

    016.JPG

    L’idée était donc un peu risquée mais, au final, quantités de gens, habitants d’une des cités ou pas, ont défilé durant ce week-end pour applaudir les spectacles proposés – tous gratuits – ou pour, simplement, boire un verre entre amis.

    006.JPG

    Cette fois encore, il y avait de la variété dans les attractions proposées.

    089.JPG

    079.JPG

    Ainsi, vendredi, le Président de la « Cité en Fête », David Deminne, était-il l’invité d’une soirée « Coup de chapeau ! » de la troupe locale « Planches &Toiles » qui, entre sketchs, humour et confessions, en aura déridé plus d’un.

    002.JPG

    Le lendemain, passé le duo de chanteurs David et Krystie, lequel était sans doute programmé un peu trop tôt, et le groupe de danseuses FAC

    006.JPG

    005.JPG

    , c’est Walter Michel qui a mis tout le monde d’accord en interprétant (il insiste sur le terme) un florilège des meilleures chansons de Michel Sardou de fort belle manière et avec beaucoup de succès

    013.JPG

    019.JPG

    021.JPG

    039.JPG

    031.JPG

    . Betty, elle, a réussi à garder l’attention d’un public déjà surchauffé avec ses titres allant des seventies à nos jours

    050.JPG

    023.JPG

    jusqu’à l’arrivée d’un personnage hors du commun, l’hypnotiseur bruxellois Stephen, lequel a vraiment laissé le public bouche bée en prenant véritablement le contrôle des esprits de quelques-uns d’entre-eux. Un moment souvent drôle mais très interpellant aussi !

    068.JPG

    054.JPG

    Le dimanche après-midi aura vu terminer ce beau week-end en proposant des artistes locaux venus avec leur talent à offrir et avec le groupe Sharring

    003.JPG

    008.JPG

    qui nous a remis dans les oreilles le bon son des sixties et des seventies. N’oublions pas de mentionner le DJ Bruno Lefèvre

    010.JPG

    qui a animé les fins de soirée tout en assurant la régie de l’ensemble des prestations ! Un grand bravo à l’équipe de bénévoles qui se donne sans compter pour le seul plaisir de faire vivre ces quartiers souvent délaissés. Rendez-vous est d’ores et déjà pris l’année prochaine pour une douzième édition, dans un autre quartier de la cité de La Ruche Chapelloise.