- Page 3

  • Envie d'un job d'étudiant ?

    Sudpresse recherche des étudiants dynamiques dont la mission sera de vendre des abonnements sur le terrain.
    Conditions: avoir une voiture, être disponible durant tout le mois d'août et 1/2 journée fin juillet pour une formation.
    Salaire: fixe + commissions + frais de déplacement.
    Profil: souriant, vendeur, autonome.
    Si vous êtes intéressé(e), vous pouvez envoyer un mail à l'adresse suivante:  isabelle.degraux@sudpresse.be

  • Un bloggeur de Sudpresse sauve la vie d'un motard

    Péripétie pour Charles Clessens, responsable du blog de Trooz pour Sudpresse. Notre homme a sauvé un motard en Provence. Contacté dans la foulée, il nous a raconté son histoire... «En vacances au Castellet, près d’Oraison, nous venons de subir ce dimanche après-midi une tempête de grêle. Après cette tempête et malgré la pluie, je me suis décidé à aller faire mon jogging quotidien. Ce fut la chance d’un jeune motard de la région. En effet, probablement pendant la tempête, il a chuté dans un fossé, 2 ou 3 mètres en contrebas de la route. Par le plus grand des hasards, je suis passé par là et je l’ai vu gisant dans le fossé. Il n'était pas visible par les automobilistes depuis la route. J’ai arrêté une voiture, après avoir failli me faire écraser par deux véhicules», raconte notre collègue, responsable du blog de Trooz. «Les secours sont arrivés environ une demi-heure après l’appel.

    bloggeur.jpg

    Il faut dire que le coin est isolé. Le motard était à peine inconscient et la personne qui s’est arrêtée lui a parlé pour le maintenir éveillé. Apparemment, il était tombé pendant la tempête et s’il était demeuré dans le fossé une heure de plus, il y a de grandes chances qu’il y serait resté car il est gravement atteint. Les gendarmes et les médecins m’ont dit que c’était grâce mon intervention, due au hasard, précisons-le, qu’il avait la vie sauve. En fait, ça du bon les vacances. Même si je n’y suis pas pour grand-chose, je suis content.»

    Bravo à lui.

    (source: sudinfo.be)

  • La fancy-fair de l'école Pastur fut venteuse

    Samedi dernier, Florence Guirche, la Directrice de l’école de la rue Pastur,

    pastur 1.jpg

    était fière de ses élèves et de son personnel. Et cette fierté était bien légitime si l’on considère les conditions météos difficiles dans lesquelles ont évolué ses petits artistes, au milieu de décors qui menaçaient de s’envoler à tout moment.

    pastur 2.jpg

    Clin d’œil à leurs parents, ils ont ainsi dansé au son des nineties en évoquant, entre autres,

    pastur 3.jpg

    Benny B, Men in black et quantités de hits qui ne nous rajeunissent malheureusement pas. Bravo à ce fiers artistes qui ont affronté les éléments avec, souvent, le sourire aux lèvres.

    pastur 4.jpg

    pastur 7.jpg

    pastur 8.jpg

    pastur 9.jpg

    pastur 10.jpg

    pastur 12.jpg

    pastur 15.jpg

    pastur 16.jpg

    pastur 17.jpg

     

  • Le club de badminton de Chapelle se porte bien

    Joli succès de foule pour le tournoi intra club de badminton organisé, samedi dernier, dans les locaux de la salle multisports de Chapelle. En effet, sur la soixantaine de membres affiliés au club, pas moins de 24 participaient à cette journée.

    badmington 4.jpg

    Ainsi, 57 matches répartis en 5 catégories ont été joués durant la journée. L’occasion était trop belle pour faire connaissance avec ce sport finalement bien méconnu et avec son club chapellois. Rino Spagnuolo et Dominique Dekempener, respectivement Président et Trésorier du club, nous en ont dit un peu plus. « Nous avons maintenant environ 60 joueurs de 11 à 62 ans. ils s’entrainent ici les jeudis de 18h30 à 21 h00 et le samedi de 9h00 à midi », nous explique le président  tandis que son trésorier s’empresse d’ajouter que pour les plus jeunes, c’est surtout le samedi de 9h00 à 11h00 que cela se passe. Et le duo de nous expliquer alors que le club, créé en 1981, se porte mieux depuis quelques temps, depuis, en fait, que la salle a été rénovée pour permettre au club de volley de réintégrer les lieux. « Actuellement, le premier de classement est de niveau C2 », nous explique Dominique   Dekempener avant de voir son président surenchérir en disant que le club a déjà connu des séries A et que le niveau remontant, il a bon espoir d’en retrouver de nouveaux avant longtemps.

    badminton 3.jpg

    Quoi qu’il en soit, tous deux sont unanimes pour dire que ce club est un des plus grands de Chapelle et que ce sport, en plus d’être convivial et familial,  est accessible à tous. Une idée sympa, non ?