- Page 4

  • Vol d'une voiture. Quelqu'un a des infos ?

    voiture.jpg

    Voici un message de Jean FOURNER, à qui l'on vient de voler sa voiture (le contacter via facebook ou à son domicile) :

    POUR TOUT RENSEIGNEMENT ME PERMETTANT DE RETROUVER MON VEHICULE, " BELLE RECOMPENSE FINANCIERE A LA CLE."

    Je suis propriétaire d'une Audi A3 de teinte noire, immatriculée 1CFH650.
    Le lundi 16 juin 2014 vers 18h, j ai stationné mon véhicule devant mon domicile, situé 3, rue Pastur 7160 Chapelle-lez-Herlaimont.

    Le mardi matin, vers 7h15, j ai constaté la disparition de mon véhicule.

    POUR TOUT RENSEIGNEMENT ME PERMETTANT DE RETROUVER MON VEHICULE " BELLE RECOMPENSE FINANCIERE A LA CLE."

    Voici quelques caractéristiques de mon véhicule:

    Audi A3 1.9 TDI 105ch de couleur noire
    Jantes en 16', +/- 140.500 km au moment du vol
    Retouche peinture au milieu du capot
    Rouille dans le bas de l'aile droite, frottement entre le pare-chocs et l'aile
    Manque une moulure du bas de porte, côté gauche
    Couleur craquée avec petit coup pare-chocs arrière
    Couleur des jantes s'écaille

  • Quelques clichés des tracteurs anciens de Godarville

    En reportage dans d'autres communes, dimanche matin, je n'ai pu couvrir l'événement. Je suis néanmoins arrivé juste à temps pour prendre ces quelques clichés  de la fin du convoi.

    15 juin 2014 029.jpg

    15 juin 2014 030.jpg

    15 juin 2014 031.jpg

    15 juin 2014 032.jpg

    15 juin 2014 033.jpg

    15 juin 2014 034.jpg

    15 juin 2014 035.jpg

    15 juin 2014 036.jpg

    15 juin 2014 037.jpg

    15 juin 2014 038.jpg

    15 juin 2014 039.jpg

    15 juin 2014 040.jpg

    15 juin 2014 041.jpg

  • La brocante des Gais-Lurons gâchée par un orage

    brocante gais lurons a 1.jpg

    Cette 39e édition de la brocante des gilles « Les Gais-Lurons » était un test. En effet, chassés de la rue des Ateliers de Chapelle, où ils organisaient la fête depuis plus de quinze ans, pour être relogés au Domaine de Claire-Fontaine, les organisateurs avaient mis tous leurs moyens en œuvre pour que leurs fidèles les y suivent, la question principale étant de savoir si le public de l’après-midi serait toujours là. Hélas, alors que les chineurs matinaux affluaient depuis quelques heures, un violent orage est venu, sur le coup de 10h30, stopper brutalement toute activité, obligeant le public à déserter les lieux tandis que les vendeurs sauvaient leur marchandise sous une pluie battante et que la batterie jouait pour conjurer le mauvais sort. Ainsi, même si le beau temps est revenu une heure plus tard, la messe était dite pour nombre de brocanteurs qui n’avaient plus qu’à rentrer chez eux pour sécher et ainsi sauver ce qui pouvait encore l’être. Les autres, plus chanceux ou mieux équipés contre les intempéries, auront vu arriver, ensuite, de nombreux promeneurs à l’affut d’une bonne affaire. Reste que la satisfaisante activité matinale laisse à penser que, même ainsi remaniée, cette organisation peut perdurer. C’est tout le mal qu’on lui souhaite. (article complet à lire dans "La Nouvelle Gazette"-Centre du 14/06/2014)